DIY Ring Light : Un anneau pour les éclairer tous

9

Le Ring Light est sans doute le type d’éclairage permettant de créer les portraits les plus captivants. Nous vous offrons ici une solution ingénieuse et peu onéreuse qui vous permettra enfin d’accéder à cette lumière.

RingLight_Eyes

A force d’échecs vient la bonne recette !

Avant de passer à la fabrication, nous souhaitons tout de même revenir sur notre quête de l’anneau parfait, car pour être tout à fait honnêtes, le résultat présenté ici n’est pas le fruit de notre premier essai. Le chemin fut jalonné de quelques échecs qui, nous l’espèrons, inspireront nos lecteurs dans la réalisation du ring de leurs attentes.

RingLight_Portrait

Nous avons, dans un premier temps, suivi les instructions de Jay Russell, publié sur le blog 500px. Le résultat ne fut pas aussi concluant et ne pouvait être présenté tel quel à nos lecteurs.  Bien qu’ayant choisi une forme octogonale pour faciliter la découpe, le maniement de la scie sauteuse se révèle un art qui ne s’apprend pas en un weekend. A ce propos, nous vous déconseillons plus que vivement l’achat et l’usage de cette scie,  qui ne s’avère pas vraiment une bonne idée pour la survie de vos yeux. Pour les mêmes raisons économiques, nous avions choisi des ampoules halogènes de 20 watts, avec un culot à visser. Le résultat final fut une sorte de « radiateur-sapin » suspendu au plafond, qui ne resta pas allumé plus de quelques minutes… la faute à un court-circuit causé par des douilles en plastique trop bon marché.

Proto-ringlight-v2

Deuxième prototype : trop peu rigide

Nous nous sommes donc lancés dans la conception d’une seconde version, en tentant d’améliorer ces quelques petits problèmes. L’usage d’une gaine électrique flexible fixée sur un support en tube rigide nous a permis d’avoir une structure parfaitement ronde pour y fixer nos douilles. Pour cet essai, nous nous sommes tournés vers des ampoules LED de 2W (équivalentes à nos regrettés halogènes), associées à des douilles de type GU4. La fabrication de la structure n’a nécessité rien de plus qu’un peu de colle et une scie. Malgré tous ces efforts, le résultat ne fût pas à la hauteur : la structure était trop peu rigide et il n’était pas possible de passer les câbles à l’intérieur des tubes, sans la fragiliser encore plus.

Nous vous proposons donc ici le plan de montage de notre 3eme essai : une structure octogonale en tube PVC rigide. Cette forme permet une fabrication simple, solide et, comme vous pouvez le constater dans les photos d’exemples, n’a pas d’impact sur l’effet « ring » dans la pupille.

Recette :

Sans plus attendre, voici notre recette pour un Ring Light fait maison, que vous n’aurez plus qu’à assaisonner à votre convenance !

Temps de préparation : Entre 4h et 8h, suivant votre maîtrise de la scie et de la pince coupante.

Temps de cuisson : Aucun.

Ingrédients  (pour un Ring Light d’un mètre de diamètre comportant 16 ampoules) :

ingredients-rl

Ustensiles  : 

  • Une scie,
  • Un tournevis plat (pour les dominos),
  • Une pince coupante
  • Un pot de colle PVC (que vous trouverez ici ou )

Facultatif :

  • Un fer à souder (et un rouleau d’étain),
  • Une bombe de peinture (de la couleur de votre choix)
  • Une perceuse

Préparation :

1) Découper les tubes de la structure :

structure longueurs

La structure est un octogone muni d’une barre de renforcement (il est également possible d’accrocher l’anneau par ladite barre) pour plus de rigidité. Pour un ring light de 80cm de diamètre, les 8 cotés mesurent 26cm. Il vous faudra donc découper 7 morceaux de tube de 26cm ( A) : 6 cotés, plus la barre de renforcement centrale, ainsi que 6 morceaux de 12cm environ ( B): pour les deux derniers cotés de l’octogone et de la barre de renforcement. Nous vous invitons à monter la structure complètement et ajuster la longueur ces derniers ; les Té ajoutant quelques centimètres.

2) Prévoir les trous pour passer les câbles électriques : si vous souhaitez faire passer les fils à l’intérieur des tubes, c’est le moment de sortir votre perceuse ! Pour notre part, nous avons utilisé un foret de 5mm et percé une ouverture à chaque extrémité des tubes de la structure. Pour réaliser l’effet pieuvre, nous avons percé 6 trous traversants (soit 12 en tout) sur les petits cotés du renforcement et 2 trous traversants (soit 4) sur le grand coté, afin de pouvoir faire ressortir les 16 câbles. Si vous n’optez pas pour l’effet pieuvre, prévoyez des ouvertures un peu plus grandes, afin de pouvoir y faire passer deux câbles.

3) Préparer vos câbles électriques. Les 16 ampoules seront montées en parallèles : toutes les bornes (+) sont reliées entre elles, de même pour les (-) qui sont ensuite reliées au transformateur.

Nous vous proposons  deux options :

  • soit le câblage « effet pieuvre » qui est la solution que nous avons choisi.  Vous aurez besoin de 4 câbles 1.2mètre, 4 de 90cm, 4 de 60cm, 4 de 50cm : les câbles les plus longs étant reliés aux ampoules du bord le plus haut, on réduit la longueur en s’approchant de la boite de raccord pour ne pas avoir trop de surplus à l’intérieur des tubes.cablage pieuvre
  • soit de devenir un grand maître du domino, vous aurez besoin de 15 câbles d’environ 30cm. cablage domino

Dans les deux cas, il vous faudra également un câble d’alimentation. Nous vous conseillons de le prévoir suffisamment long (2 à 3 mètres ne seront pas de trop).

Prenez soin de bien dénuder chaque fil et de les étamer : les fils tiendront mieux dans les dominos ainsi que dans les borniers. Vous pouvez également étamer les fils des douilles.

4) Il est temps de peindre la structure: vous ne voulez tout de même pas que vos modèles aient l’impression de se faire photographier devant un réseau d’évacuation d’eaux usées ?! Montez la structure (sans la coller), et passez lui donc un petit coup de bombe !

5) Coller la structure et passer les câbles. C’est la partie la plus délicate. Il convient ici de faire un test de branchement pour vérifier que tout s’allume correctement avant de coller l’ensemble. Nous avons collé la structure en partant du coté haut et en passant les câbles au fur et à mesure dans les tubes suivants. Chaque câble ressort d’environ 4cm de son ouverture. N’hésitez pas à les scotcher pour éviter qu’ils ne s’échappent à l’intérieur d’un tube ! Si vous avez opté pour l’effet pieuvre, il faut penser à faire ressortir tout les câbles avant de coller les barres de renfort.

6) Terminer les branchements : il convient maintenant de monter tout les dominos et de relier des douilles à ceux-ci. Si vous avez opté pour la solution « simple » vous n’avez normalement pas grand chose d’autre à faire. Si vous avez opté pour la solution « pieuvre », c’est le moment de devenir un maître des bornes : celles-ci comportant au maximum 5 entrées, vous aurez besoin de 4 bornes pour les fils rouge, 4 bornes pour les fils bleus, deux bornes pour relier les précédentes, et enfin deux bornes de 2/3 entrés pour relier le transformateur.

A la fin, ça ressemble à ça.

A la fin, ça ressemble à ça.

7) Attacher les douilles à la structure, avec les colliers de serrage. Vous aurez besoin de deux petits colliers par douille (qui rentrent dans les trous normalement prévus pour les vis) ainsi que deux grands colliers, suffisamment longs pour faire le tour du tube. On utilise les deux petits colliers afin de créer deux boucles de chaque coté de la douille, pour venir y passer les deux grands colliers afin de fixer cette dernière au tube. Serrez d’abord les petit colliers, puis les grands. Voilà! Il n’y a plus qu’a faire les 15 suivantes…  arttache douille

8) Il ne vous reste plus qu’a raccorder le transformateur, brancher, et passer à la dégustation ! Mais avant, vous pouvez apprécier ci-dessous le résultat :

Dégustation :

Invitez vos ami(e)s, déployer votre fond (par exemple, votre tout nouveau store Tupplur), et amusez vous !

Tarif global 

  •  Matériaux  : Entre 78€ et et 106€ (mais nous sommes sûrs que vous trouverez moins cher !)
    • Douilles : entre 10€ et 12€,
    • Ampoules : entre 2 €et 3€ pièce, soit entre 32€ et 48€,
    • Tube PVC, coudes et Té : environ 15€ pour le tout,
    • Transformateur : entre 12€ et 16€,
    • Dominos, fiche électrique, bobine de câble : entre 10€ et 15€ l’ensemble
  • Outillage : Et oui, si vous n’avez pas d’outils, cela fait monter la facture. Mais une fois acquis, vous pouvez fabriquer tout ce que vous voulez, cela ne vous coûte pas plus cher !
    • Le pot de colle coûte environ 10€ (mais vous n’aller pas le vider, promis, on vous donnera d’autre occasions de vous en servir !)
    • Une petite scie à métaux, moins de 10€,
    • Un fer à souder pour l’étamage, entre 10€ et 30€ (n’est ce pas une bonne occasion pour aller emprunter celui de votre voisine ?!)
  • Prix moyen du Ring Light : 80 €

Nous espérons que cet article aura inspiré tous nos lecteurs bricoleurs pour forger leurs propres anneaux de lumière ! Bien évidement, nous n’allons pas nous arrêter là et travaillons déjà sur une version moins chère, plus solide, plus puissante, et démontable… stay tuned !

Partager.

A propos de l'auteur

Alexandre De Coupigny

Photographe aventurier, c'est au cours de ses voyages qu'Alexandre a tiré ses premiers portraits. Reporter dans l'âme, la meilleure façon de lui payer une bière est de venir le rejoindre au cœur de l'action. (pensez tout de même au gilet pare-balle)

9 commentaires

    • Merci de faire partager votre expérience. Votre recette a l’air délicieuse et vraiment bien expliquée, et je prépare également ce beau ring light.

      • Alexandre De Coupigny
        Alexandre De Coupigny sur

        Bonjour Fred,

        Au contraire, les LED ne sont pas pas très puissante (2w, équivalent à une ampoule halogène de 20w (un poil moins). D’ailleurs, nous allons sans doute construire une version un poil plus puissante.
        Aussi, l’anneau étant suffisamment grand et le modèle placé au centre de celui-ci, la lumière n’arrive pas « directement » dans les yeux, ce qui est agréable et pas du tout éblouissant, du coup. L’autre avantage des LED étant qu’elles ne chauffent pas, on peut laisser l’anneau allumé longtemps.

        Bon courage pour la construction de votre votre ring light, et n’hésitez pas à venir partager votre réalisation ici !

  1. CoOl !! Merci pour la réponse. Dans la liste des ingrédients, il faut un peu plus de 10m de fils pour un câblage « effet pieuvre ». Puisque je suis parti sur ce type de montage et je ne suis pas du tout bricoleur, je me demandais si pour ce type de câblage, il était possible de brancher une borne « wago » à l’autre (dans la boite de raccordement) tant que l’on connecte les bonnes bornes (+ avec+ et -avec-) entre elles ? En faisant preuve de bon sens, c’est le cas, c’est ça ?
    Enfin, je ne sais pas pourquoi mais je pensais à un variateur pour régler l’intensité lumineuse. Après, je ne sais pas ce que ça vaut en terme de coût et de faisabilité. Et si ça a un grand intérêt… En tout cas merci encore une fois pour ce super tuto.

    • Alexandre De Coupigny
      Alexandre De Coupigny sur

      Concernant le raccordement, vous pouvez effectivement raccorder les bornes entre elles comme vous l’avez décrit, c’est d’ailleurs comme ça que j’ai procédé !

      Pour le variateur, cela risque de ne pas marcher avec des LEDs fonctionnant en courant continu (cela dépend du type d’ampoules que vous utilisez, celles que nous montrons dans l’article ne sont pas variables) – et au vue de la puissance d’éclairage total avec 16 ampoules de 2w, il n’est pas forcément utile de faire varier l’intensité à la baisse 😉

  2. Bien le bonjour !
    Votre recette à l’air fameuse, j’ai bien envie de l’essayer (miam) !

    Une question auparavant : Comment avez vous défini le diamètre de l’octogone ?

    En effet j’imagine que sa taille va se répercuter dans les yeux du modèle.
    Plus le diamètre est grand, plus il va falloir l’éloigner du modèle ? (et donc avoir plus de puissance de lumière ?)
    J’imagine que ce diamètre est également lié à la focale utilisée pour la prise de vue (85mm sur full frame ?)

    Merci d’avance pour votre réponse, et merci pour ce tuto bien sympathique !

    • Alexandre De Coupigny
      Alexandre De Coupigny sur

      Bonsoir !

      Le diamètre de l’octogone a été défini avec la méthode dite « du doigt mouillé » !
      Plus sérieusement, je ne voulais pas utiliser plus de 4 mètres de tube, et 80cm était un bon compromis. Il faut effectivement placer l’anneau à la bonne distance pour obtenir un belle effet sur la pupille du modèle. Pour les photos d’exemples, nous avons utilisé un 70-200 (sur full frame), le modèle étant à environ 1m de l’anneau (et on obtient de bien meilleurs résultats en étant en légère plongé 😉 ).

      Vous pouvez trouver une photo backstage ici : https://www.instagram.com/p/8annEoAXD8/?taken-by=antonygomesphotographe 😉

      Les leds sont suffisamment puissantes pour cette distance, mais effectivement, si on veut le placer plus loin, il faudra un cercle plus grand, et des ampoules plus puissante !

  3. Bonjour,
    J’ai construit un Ring Light un peu different du votre, car j’avais juste trouvé des tutos américains à ce sujet. Il n’utilise pas de transfo dans leur tuto et lorsque j’ai demandé aux conseillers du magasins ils m’ont dit pareil que je n’avais pas besoin de transfo avec les ampoules que j’utilisais. Mais en tombant sur votre tuto je me pose maintenant la question ^^’. Avez vous eu besoin d’un transfo car vous utilisez des spots?

    • Alexandre De Coupigny
      Alexandre De Coupigny sur

      Bonjour,

      Cela dépend des ampoules utilisées. Ici, nous n’utilisons pas des spot, mais des ampoules a LED 12V. Pour pouvoir les brancher sur le 230V de la maison, il faut effectivement un transformateur.

      Cependant, si vous utilisez des ampoules/spots halogènes 230V que vous trouvez dans les rayons de tout les super marchés, pas besoin de transformateur ! (Par contre, ça risque de chauffer plus, et il faudra également prévoir du câble électrique d’un diamètre un peu supérieur).

Laissez une réponse