Lomography voit large avec le nouveau Lomo’Instant Wide

0

C’est une bombe qui tombe dans la sphère de la photographie instantanée, Lomography vient d’annoncer son dernier « jouet », le Lomo’Instant Wide !

Seulement plus grand ?

Comme son nom le laisse entendre, le grand frère du Lomo’Instant voit large, et utilise désormais les pellicules Wide de la marque Fujifilm. Ces pellicules sont deux fois plus grandes que les Instax Mini, mais ça ne s’arrête pas là, il arrive également avec son lot de nouveautés plutôt appréciables.

LomoInstant Wide

  • 3 modes de prise de vue différents : Le mode Automatique pour des photos toujours bien exposées, le mode Bulb qui vous permettra entre autre de faire des Light Painting, et le mode Vitesse d’Obturation fixe (1/30) pour les photos en studio avec des flashs externes.
  • Mode Expositions multiples : Avec le mode MX, vous pourrez exposer votre pellicule autant de fois que souhaité.
  • Le cache d’objectif est également une télécommande infrarouge, pour déclencher votre appareil à distance !
  • Objectifs interchangeables : Le 90mm (équivalent à un 35mm) avec une distance de mise au point de 60cm, l’ultra grand-angle qui équivaut à un 21mm, et l’objectif gros plan, pour les selfies ou vous rapprocher jusqu’à 10cm de votre sujet.
  • Une prise synchro PC pour utiliser des flashs externes, en studio par exemple (notre coup de cœur chez Shootr).
  • Compensation d’exposition de +1/-1 IL

LomoInstant-Wide

Disponibilité en décembre pour les plus rapides

Le tarif est de 239$ pour le pack avec les objectifs interchangeables, et de 199$ pour l’appareil seul.

Victime de son succès au moment où j’écris cet article, moins de 24 heures après l’annonce, il n’est plus possible de pré-commander directement. Vous pouvez cependant vous inscrire sur la liste d’attente, car les commandes seront envoyées par vague, avec priorité bien sûr aux premiers inscrits.

LomoInstantWide noir pellicule LomoInstantWide noir dos

Lomo Instant Wide telecommande

Partager.

A propos de l'auteur

Florian Fromentin

Autodidacte, Florian pense qu'une image vaut mille mots. Curieux compulsif et phobique de la routine, il touche à tout mais pas à n'importe quoi. Il a soif de découverte certes, ... mais il ne refuse jamais une bonne bière.

Laissez une réponse