Photographer vs Wild

0

Partir en expédition dans l’arctique pour photographier des ours polaires, c’est chouette ! Cependant, les bougres ne daignent pas toujours se montrer facilement. C’est après presque un mois d’expédition à essayer de photographier la bête au plus prêt que le photographe Cory Richards a décidé de faire une dernière tentative.

photographer vs wild

Et quelle tentative : en effet, lui et son équipe sont littéralement passés à deux doigts de finir dans l’estomac de l’ours. L’idée était de déposer un appareil activé à distance sur la plage, et d’attendre en sécurité dans un bateau la venue de l’animal. Sauf qu’un ours, sans doute attiré par le bruit d’un drone, s’est montré un peu plus tôt que prévu, et chargea majestueusement ce qu’il pensait être son prochain repas. Heureusement, toute l’équipe a eu le temps de sauter dans l’embarcation mais le résultat vaut le détour (et la frayeur !).

Moralité

Réussir une belle photo animalière demande beaucoup de persévérance, et aussi une bonne paire de jambes.

Partager.

A propos de l'auteur

Alexandre De Coupigny

Photographe aventurier, c'est au cours de ses voyages qu'Alexandre a tiré ses premiers portraits. Reporter dans l'âme, la meilleure façon de lui payer une bière est de venir le rejoindre au cœur de l'action. (pensez tout de même au gilet pare-balle)

Laissez une réponse